Accueil > Les bases




Rechercher une base de données

Connexion


angiosperme , Ecologie , France , Europe , MySQL , OpenLayers

Vigie-flore propose aux botanistes volontaires de participer au suivi des changements d’abondance des espèces végétales les plus communes en France. Les "Vigie-floristes" participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur l’impact des activités humaines et des changements globaux sur la flore métropolitaine.

Mis en place par le Centre d’Ecologie et des Sciences de la Conservation (CESCO) du Muséum national d’Histoire naturelle, Vigie-flore est aujourd’hui co-animé par le réseau des botanistes francophones Tela botanica.

Après une première phase de mise au point de la méthode en Île-de-France sur 50 mailles suivies depuis 2005 (en référence au travail de thèse de Jean-Claude Abadie et Laure Turcati - voir la rubrique "Résultats" et "Publications"), le protocole a été défini, testé et validé au niveau national grâce à l’aide de botanistes volontaires en 2009. Ce fut un nouveau tournant pour le projet qui bénéficie depuis d’un protocole assurant un bon compromis entre faisabilité sur le terrain et intérêt scientifique. Vigie-flore s’adresse aujourd’hui à tous les botanistes de France métropolitaine.

Année de création : 2006

Nombre d'entrées : 80 000

Accessibilité : accès sur mot de passe par internet

Publics concernés : Chercheurs Naturalistes

Personnels et son rôle : Un développeur Trois coordinateurs Saisie effectuée en ligne par les observateurs

Présence d'un comité de pilotage ? : non

MySQL , OpenLayers

SIG asssocié à la base ? : non

Statistiques associées à la base ? : non

Date de dernière modification de cette fiche : 5 janvier 2016

base activeactive

Responsable(s) : Emmanuelle PORCHER

unité(s) : UMR7204

Partenaire(s) : MNHN , Tela botanica , Vigie-Nature